Tant que Meghan Markle reste mariée au Prince Harry, peu probable que les conciliations avec son frère William se fasse, et contrairement aux rumeurs, le second fils du prince Charles n’a jamais fait le déplacement à Londres pour présenter sa fille à Kate Middleton qu’il considérait comme une sœur.

«Lilibet enfin chez elle », annonçait Woman’s Day, révélant en couverture une duchesse de Cambridge souriante devant un bébé présenté comme étant Lilibet.
Le duc du Sussex est supposé avoir fait le déplacement sans Meghan Markle à Londres.

Peu probable estime Robert Lacey, auteur du livre « Guerre Royale » (Albin Michel) qui prend la parole lors d’un entretien accordé au magazine Ici Paris.

A lire aussi  Nikos Aliagas et Jean-Luc Reichmann, unis par un drame atroce

Ils confirment que les liens entre Harry et William sont presque brisés à jamais à cause de leurs femmes, Kate Middleton et Meghan Markle, dotées de fortes personnalités.

«Il faudra du temps pour effacer les accusations de racisme. Seront-ils capables de se pardonner ? Garderont-ils de la rancœur ? Harry a publié un livre que personne n’aurait jamais imaginé. Avec des révélations, des insultes », explique l’historien britannique.
Si les deux frères s’aiment, c’est revanche un feu d’artifice permanents entre eux.
«Il y a de la colère, avec Harry on parle d’amour avec William, on parle de devoir », explique ce spécialiste des têtes couronnées.