Kate Middleton et le prince Harry seraient anxieux au sujet de leur premier fils dont la destinée pourrait être affectée par le cours de l’histoire.

Les Cambridges sont les parents de trois enfants à l’égard desquels ils se montrent assez protecteurs. Et particulièrement concernant leur aîné, George, appelé à succéder un jour sur le trône. Seulement, une prédiction sombre fait craindre un impact sur son statut dans le cours des temps. Celle notamment d’une probable fin de la monarchie.

Le prince George pourrait donc bien ne jamais être roi, indique le Daily Star qui s’appuie sur les révélations obscures d’Hilary Mantel, auteure britannique, au faîte de l’histoire de son pays. En octobre 2009, elle fut lauréate du prix Booker « pour son roman Dans l’ombre des Tudors qui fait revivre Thomas Cromwell, l’un des principaux acteurs de la Réforme en Angleterre et ministre d’Henri VIII, roi d’Angleterre de 1509 à 1547 ».

Cette écrivaine de 69 ans s’était à l’époque attaquée à Kate Middleton qu’elle avait comparer à une « Barbie en plastique », un « mannequin de vitrine ». Cette fois, elle revient à la charge avec une sombre prémonition selon laquelle le prince George ne pourra jamais être roi car la monarchie prendra fin avant.

D’après Hilary Mantel, la monarchie ne devrait plus exister d’ici les deux prochaines générations. A l’opposé, l’écrivaine affirme avoir de l’admiration pour la reine Elizabeth II et son fils le prince Charles, appelé à la succéder sur le trône. « Je pense qu’ils le font aussi bien que quiconque le pourrait », a-t-elle signifié.

La romancière soutient que la raison d’être de la monarchie pourrait ne pas être comprise par la nouvelle génération de Britanniques qui regardent les membres de la famille royale comme des célébrités. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles le prince George pourrait ne jamais s’asseoir sur le trône.

Le prince William est appelé à succéder à son père Charles, prince de Galles. Cependant, plusieurs supposent que le duc de Cambridge succède directement à la reine lorsque celle-ci viendrait à abdiquer. Le mari de Kate Middleton trouverait davantage la faveur du peuple britannique comparé au premier fils de la souveraine.