François Hollande aurait pesé de tout son pouvoir quand il était président de la république afin d’empoisonner la vie d’un paparazzi qui a colportée sa liaison avec Julie Gayet. Et il se confie en ce sens chez Cyril Hanouna.

« Après avoir sorti le scoop François Hollande – Julie Gayet, Sébastien Valiela avait fait l’objet d’un contrôle fiscal », est-il confirmé à l’occasion de Touche pas à mon poste, le talk-show de Cyril Hanouna.

En effet, la contrôleuse des impôts a dit à Sébastien Valiela que la décision venait de la hiérarchie.

Par ailleurs, François Hollande est le seul président à avoir usé de son pouvoir. Et pourtant, Sébastien Valiela a également dévoilé l’existence de Mazarine, la fille de François Mitterand.

Précisons que Sébastien Valiela est un intime de Julie Gayet, qui n’a pas manqué à l’amenée devant la justice pour mise en danger.

« Quand on lève un énorme lièvre comme le truc Hollande-Gayet, ça a des prolongements. Une quarantaine de couvertures de journaux ont suivi », indique le photographe dans son ouvrage.

« Des photographes américains m’ont dit que, chez eux, le président aurait démissionné et que j’aurais reçu le prix Pulitzer ! Ici, j’ai eu un contrôle fiscal et je suis inquiété par la justice pour d’autres clichés », regrettait-il.