Même si Vanessa Paradis et Johnny Depp sont déculpabilisés pour Lily-Rose Depp qui est dotée d’une forte personnalité, mais ce n’est pas le cas pour leur fils Jack. Puisqu’il donnerait des sueurs froides.

En effet, l’adolescent qui vient de fêter ses dix ans d’existence sur la terre en avril dernier, serait horrifié par le déballage ciblant son père pendant le conflit l’opposant depuis quelques mois à Amber Heard, son ex-femme.

Et la dernière révélation faite est en lien avec sa prétendue consommation de cocaïne et d’ecstasy. Alors, des SMS attentatoires ont été exhibés lors d’une audience qui se tenait devant le tribunal de Londres ce week-end.

Ceci dit, le dernier déballage en vue est en rapport avec sa prétendue

Besoin de plus de trucs blancs ». Dites RIEN à PERSONNE !!!! », a-t-il aurait écrit à son assistant sur les propos rapportés par Page Six…

Cela ne nuirait pas à l’image du héros de « Pirates des Caraïbes », qui était déjà abattu par son assuétude à l’alcool.

« Johnny a commandé une bouteille de vodka dans sa chambre à 3 heures du matin, la veille d’un récent événement sur le tapis rouge », révélait une autre source proche. Ses gardes du corps auraient eu des difficultés à le faire réfléchir. « C’est un sauvage, quand il se lâche, personne n’arrive à le calmer ».