Ce soir dans Touche pas à mon poste sur C8, Jean-Pierre Pernaut vient de corroborer une information du magazine « France Dimanche » sur les circonstances de sa retrouvaille avec Nathalie Marquay, la maman de ses deux enfants.

En effet, ils s’étaient croisés durant l’élection Miss France 2001. En fait, la patronne du Comité Miss France les avait mis l’un à côté de l’autre.

Dès le jour suivant de la cérémonie, celui qui s’est retiré du 13 heures après 33 ans de bons et loyaux services a « voulu envoyer des fleurs à sa belle inconnue ».

Afin de trouver son adresse, il lui fallait mettre trois jours.

Moins d’une semaine après leur retrouvaille, ils s’habitaient déjà ensemble. C’était assez vite.

« On a bien rigolé et discuté, a raconté Jean-Pierre Pernaut en revenant sur cette rencontre. On n’a pas suivi grand chose. Dans le dîner qui a suivi, Nathalie m’a parlé de son cancer ».

« C’est la première fois que quelqu’un me parlait ouvertement de son cancer. Elle ne supportait pas qu’on parle à la télé des longues maladies. Ce n’est pas une maladie honteuse : on parle de la grippe donc on peut parler des cancers de la même manière », a-t-il déclaré.