Dans son livre, « Jean-Paul Belmondo, mon homme de Rio », Carlos Satto Mayor a dévoilé quelques facettes de l’acteur émérite, décédé le 6 septembre dernier à l’âge de 88 ans.

La jolie brésilienne qui a pris du bon temps l’an dernier avec l’artiste dans le sud de la France a dévoilé des moments forts de sa relation passionnée avec Jean-Paul Belmondo. Leur idylle passionnée a duré 7 ans.

Des extraits de son ouvrage ont été publiés par le magazine Ici Paris, dans son édition du 22 septembre. Il était possessif ascendant parano.

Leur relation au bout de sept ans se serait un peu enlisée et pour cause ! Jean-Paul Belmondo la voulait pour lui tout seul.

————-

«Je devais être à la fois être attentive aux moindres de ses désirs, admiratrice, aux petits soins, dévouée. J’avais l’étrange sensation que tel un vampire énergétique, il puisait de nouvelles forces en moi pour se régénérer. J’ai toujours observé cette étrange pratique chez les personnes dominantes, mais je ne pensais pas qu’un jour, nous pensions en arriver là », a déploré la chanteuse dans son livre.

A lire aussi  Koh-Lanta All Star, Clémence, geste marquant, ce geste solidaire pour sauver Teheiura

Carlos Satto Mayor qui n’a pas assisté à l’hommage rendu à Jean-Paul Belmondo aux Invalides reconnait d’ailleurs elle-même qu’elle s’échappait très régulièrement pour des séances d’enregistrement et des rendez-vous professionnels, ce qui agaçait l’acteur, qui l’accusait d’infidélité.

Il était persuadé qu’elle le trompait.

«Il se faisait des films », assure-t-elle. «Les passions extrêmes sont presque toujours dévastatrices ».