Jean-Paul Belmondo est au centre d’une angoissante allégation qui a été colportée suite à sa présence aux obsèques de Guy Bedos.

En effet, durant les funérailles de l’humoriste qu’il connaissait depuis l’âge de 16 ans, Jean-Paul Belmondo a impressionné les esprits par sa présence. L’acteur avait l’air très anéantie, au point de faire place aux allégations sur ses prochains jours. L’As des as qui a fêté ses 87 ans le 9 avril dernier a fait peur plus d’une fois à son entourage à propos de son état de santé.

En août 2001, Jean-Paul Belmondo avait fait un AVC qu’il lui avait pris plusieurs années à se remettre. En effet, il éprouve surtout des problèmes pour s’exprimer et a le bras droit paralysé. Et en septembre 2019, Jean-Paul Belmondo fait encore un horrible AVC qui lui vaut des douleurs sur différentes parties du corps et qui lui vaut de nombreuses semaines de répit.

Cependant, après ces tracas de santé, l’acteur se retrouve sur une chaise roulante. Mais, il garde toujours son moral d’acier. Au mois d’avril, le magazine « Ici » a semé l’angoisse parmi ses nombreux fans, le déclarant à la fin. Mais, cette fin que parle la publication n’a rien avoir avec sa vie, mais plutôt avec sa carrière au cinéma. Cependant, cette allégation a été catégoriquement démentie.

Alors, Claude Lelouch, son intime et réalisateur, donnait le 13 juin quelques détails. En effet, Jean-Paul Belmondo va bientôt avoir un nouveau rôle à l’écran. « Je prépare un film qui s’appelle L’amour, c’est mieux que la vie, sur l’année 2020, je me régale », a annoncé le réalisateur, dernièrement à Monaco pour le tournage d’un film avec le prince Albert II de Monaco.

En effet, le film relate l’histoire de trois amis qui se sont croisés en prison, et qui ont pris conscience que « l’honnêteté est la meilleure des combines ». Un tournage auquel l’acteur ne serait pas réticent. En 2018 déjà, durant le Festival Lumière à Lyon, le metteur en scène déclarait qu’il tournerait de nouveau avec Jean-Paul Belmondo pour la suite d’Itinéraire d’un enfant gâté. « Ce film sera aussi l’occasion pour Jean-Paul Belmondo de redonner la réplique à Richard Anconina », précisait le site Linternåute.

Par ailleurs, cet été, c’est aux côtés d’un ex amour de jeunesse, « perdu il y a 30 ans », que Jean-Paul Belmondo se montrait. En fait, c’est la chanteuse et actrice Carlos Sotto Mayor. Ils s’étaient croisés en 1983 sur le tournage du film Le Marginal de Jacques Deray. En gros, ils ont joué ensemble dans trois films et eu une histoire amoureuse qui a duré six ans.