Selon nos confrères d’Ici Paris, Jean-Marie Bigard aurait mis fin à sa relation avec sa compagne Lola Marois, avec qui il a eu deux enfants. Cependant, les amoureux ont vécu ensemble pendant neuf ans. En fait, le confinement aurait eu des conséquences néfastes sur leur relation. « Les semaines de confinement ont été décisives. Après neuf ans de mariage et des jumeaux, l’humoriste vient d’annoncer l’incroyable nouvelle », a relaté le magazine people.

Néanmoins dans les pages intérieures, on apprend que les amants ne sont pas séparés. En effet, le couple voudrait changer profondément ses habitudes. La famille a décidé de poser désormais ses valises dans le sud de la France.


Ils en auraient assez de vivre à Paris.

Alors, Jean-Marie Bigard qui a dit dernièrement, vouloir se présenter à la présidentielle de 2022 « pour représenter le peuple face à Emmanuel Macro », a fini par abandonner cette idée, comme il l’a relaté au magazine Society. « Pour l’instant, ce n’est pas au goût du jour », a-t-il révélé, sans donner plus de précision.

Et d’ajouter : « Je n’y connais rien en politique. Je n’ai jamais voulu en faire. Je me ferais déchiqueter si je rentrais sur le terrain. Je préfère gueuler en tribune. Je laisse chauffer la Cocotte-Minute à feu doux pour savoir combien de gens seraient derrière moi si ça arrivait, mais pour l’instant ce n’est pas au goût du jour. Je souhaite rendre service au peuple ».

Par ailleurs, cette déclaration avait créé une forte polémique, en mai dernier sur BFMTV, quand il avait dit être « intéressé à déposer sa candidature à la présidentielle de 2022 pour « représenter le peuple en dehors des partis politiques ».

Avant de poursuivre : « Ça pourrait si ça pouvait aider le peuple à avoir une voix sincère qui ne ferait partie d’aucun parti politique. Oui, ça pourrait me tenter. Quand un mec représente le peuple, le peuple un peu en colère, eh ben on l’appelle ».

Et d’ajouter : « C’est pour ça que je sens que les « gilets jaunes » me sollicitent (…) Ils se disent « Qui va prendre notre défense le mieux ? ». Très souvent, c’est mon nom qui arrive ». En ce jour, il ne se sent pas prêt à représenter la voix du peuple.