C’est le 11 octobre dernier que Jean-Jacques Goldman célébrera ses 70 ans, occasion de dévoiler la raison pour laquelle il cultive le secret. Sa vie privée a été érigée en tabou absolu. Un drame en cause !

«Au fil des années, il s’est imposé comme le patron de la chanson française. Mais c’est aussi un homme secret, qui cultive sa part d’ombre », rappelle le Soir Mag qui le met à l’honneur.

Et de rappeler que s’il a érigé une immense muraille presque infranchissable, ce serait sans doute à cause d’un drame familial.

Son demi-frère de Pierre Goldman a été accusé du meurtre de deux pharmaciennes, au milieu des années 90.

A lire aussi  Karine Le Marchand proche de Renaud Musolier – son nid douillet dans le sud dévoilé (photo)

« La famille se convainc de son innocence et fait bloc derrière lui, tandis que l’intelligentsia se mobilise pour sa cause. Sans être innocenté, l’homme sera finalement condamné à une peine absurdement légère, avant de faire l’objet d’un obscur règlement de comptes et d’être abattu d’une balle en plein cœur à quelques mètres de son domicile parisien », précise le magazine belge.
Dans la famille Goldman, ce sujet demeure tabou.
Le chanteur émérite ne se serait jamais exprimé à ce sujet.