L’artiste très populaire, Jacques Dutronc qui a fait le choix de prendre sa retraite, depuis de nombreuses années, est confronté à une situation terriblement éprouvante. Aujourd’hui, le chanteur est toujours marié à la star Françoise Hardy, même si le couple a fait le choix de vivre séparément. Jacques Dutronc a toujours beaucoup de tendresse envers la mère de son fils, mais il a refait sa vie avec une nouvelle femme, en Corse. Jacques Dutronc et Françoise Hardy ont fait le choix de ne pas divorcer.

Le père de Thomas Dutronc est très inquiet par la santé de sa femme, Françoise Hardy, qui est confrontée à un enfer depuis 2004. En effet, cela fait dix sept ans, que Françoise Hardy souffre d’un cancer, qui n’a cessé de la faire souffrir. Aujourd’hui, la situation serait devenue intenable pour la star des années 70.

Aujourd’hui, l’épouse de Jacque Dutronc vit un calvaire au quotidien et elle est aujourd’hui d’être autonome, à cause de ce cancer qui s’est propagé à une vitesse fulgurante. « Les effets secondaires sont cauchemardesques et je sens que la fin est proche « , a-t-elle indiqué. Il faut dire que la crise sanitaire, a accentué ses douleurs et l’a éloignée du monde extérieur.

A lire aussi  M. POKORA: COMPORTEMENT ÉTONNANT DE CHRISTINA MILIAN FACE À MONA LISA !

« Je vis confinée depuis 2019 et dépends des autres pour m’alimenter. Lors du premier confinement, mon grand ami Marco qui vit en banlieue ne pouvait plus m’apporter mes courses alimentaires de produits frais, l’approvisionnement en eau s’avérait très problématique, et d’un seul coup l’attente pour les précieuses livraisons Picard durait un mois ! J’ai ressenti une grande détresse », a-t-elle indiqué.

La mère de Thomas Dutronc a confié pourquoi elle ne s’était pas faite vaccinée contre covid 19. « Je n’ai quasiment plus de lymphocytes et l’efficacité des vaccins ARNm passe par la réponse lymphocytaire comme l’a expliqué la chercheuse Katalin Kariko. Mon médecin me déconseille de me faire vacciner », a-t-elle indiqué, ajoutant la peur d’être effrayée de contracter le virus, qui pourrait lui être fatal.

Avant de souligner : « Avec l’aide de mon notaire, j’ai rédigé mon testament il y a quelques années. J’espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés, ainsi que les charges qu’un studio et un appartement où habitent de très proches amis lui coûteront ».