En effet, depuis un certain temps la séparation entre le ténor du barreau, Eric Dupont Moretti et sa chanteuse canadienne, Isabelle Boulay s’est propagées sur la toile comme une traînée de poudres. A en croire les derniers bruits à leur sujet, les deux amants ne se supporteraient plus et aurait décidé de divorcer. Une allégation qui aurait mis très en colère, le nouveau ministre de la justice, qui a décidé d’y répondre à sa façon.

« C’est des espèces de sites crapoteux, des réseaux où les gens ne signent pas, alors la séparation c’est parce qu’elle (Isabelle Boulay, ndlr) est retournée là-bas (…). On joue avec les mots. », A livré Eric Du pont Moretti, qui en aurait marre qu’on parle de séparation au sujet de son couple.

Et d’ajouter : « Je vais vous dire, je viens de l’avoir y a 10 minutes, alors, Isabelle, puisque c’est de ça que vous voulez me parler, d’abord elle vous salue chaleureusement, elle répète, elle est en concert ce soir, elle est à Ottawa ce soir dans un endroit qui s’appelle La colline parlementaire ».

En réalité, la « séparation » entre les deux amants correspond juste à une séparation physique. Car, depuis sa nomination, le nouveau garde du sceau vit à Paris, tandis qu’Isabelle Boulay vit au Canada, avec son fils, Marcus âgé de 12 ans. Depuis qu’il a accepté ce nouveau poste à l’Elysée, Eric Dupont Moretti apprend un nouveau concept : la relation à distance.

« On se demande quand Isabelle Boulay, toujours confinée au Québec par la pandémie meurtrière provoquée par le Covid-19, va revenir en France auprès de celui qu’elle admire beaucoup, le ministre que son cœur a choisi », a indiqué le magazine people France Dimanche.

Les deux amants ont eu l’occasion de se revoir, cet été et ont profité des magnifiques paysages du sud de la France. Isabelle Boulay et son homme n’ont pas hésité à échanger des gestes d’amour et très affectueux, mettant un point final à la rumeur de leur rupture.