TF1 a proposé un biopic sur la vie de Grégory Lemarchal, disparu il y a 13 ans à la suite d’une lutte acharnée contre la mucoviscidose. En effet, le grand champion de la star Ac avait impressionné le monde avec sa lutte contre la maladie. À ce jour, ces parents continuent de se battre et d’aider les malades, grâce à leur association.

« Le film sur la vie du chanteur décédé en 2007 de la mucoviscidose livrera nécessairement des scènes sur son passage à la Star Academy. Ce mardi 14 janvier, ils sont tous présents. Les producteurs, techniciens, maquilleurs et bien entendu les acteurs dont Mickaël Lumière, qui interprète à l’écran le rôle de Grégory Lemarchal », ont ajouté nos confrères d’Ici Paris.

Dernièrement, le magazine people France Dimanche a réservé un dossier sur le chanteur et donne des informations très osées. En effet, le père de Grégory Lemarchal a accepté de faire des révélations sur son fils, dans le cadre de la sortie d’un film sur le chanteur, d’ici quelques jours sur la première chaîne.

En effet, Pierre Lemarchal a réalisé une interview avec nos confrères de Yahoo et relate une histoire très touchante sur la révélation de la maladie de leur fils. Alors qu’il était encore bébé, ses parents se rendent compte que sa maladie est très précaire. Après avoir réalisé des examens, la mère de Gregory va voir seule le médecin, qui lui révèle qu’il est atteint de mucoviscidose. D’après lui son espérance de vie s’élèverait au maximum à dix ans.

« J’ai beaucoup de rancœur. J’aurais aimé être là. Cela n’a pas été le cas », a livré son père, apparemment très affecté par la situation. Par la suite, ses parents ont compris qu’il était trop attiré par la musique, qui fait un bien fou à Grégory.

« Je l’ai surpris un jour à chanter du Céline Dion, tout seul dans sa chambre. J’étais abasourdi.

Il avait un grain de voix exceptionnel », a révélé Pierre Lemarchal. Mais son fils était très timide et ne voulait pas chanter en public. Cependant un jour, pendant les vacances au camping, le père propose à son fils de chanter devant tout le monde, si la France remporte le match qui était transmis à la télévision.

« Il s’est mis à chanter. Tout le monde s’est tu et l’a écouté. Je pense qu’il a pris conscience qu’avec sa voix, il pouvait faire plaisir aux gens. Depuis lors, il n’a cessé d’arrêter de chanter pour le plus grand plaisir de ses amis, qui étaient contents de voir Gregory épanoui dans une passion qui lui faisait oublier ses ennuis de santé.