Trente-cinq ans les séparent, mais Sarah Knaff, une séduisante magistrale de 28 ans, reste un soutien politique et personnel pour Eric Zemmour, éventuel candidat à la présidence de la République. Elle aurait de l’ambition pour deux, rapporte Public, qui reprend les surprenantes confidences du polémiste sur l’infidélité.

« Applaudit-elle des deux mains quand Éric Zemmour, dans son livre Le Premier Sexe, déclare : “Plus on adule, plus on respecte, moins on ba*de », s’interroge le magazine Public, qui les a immortalisés dans les rues de Paris en pleine balade. Ils semblent hyper complices même si aucun geste affectueux n’a été échangé. Un moment cependant, Eric Zemmour est repéré à l’entrée d’une résidence où serait installée sa conseillère très spéciale. C’est là-bas qu’il se serait changé.

Au détour de ce dossier, les citations élogieuses sur l’infidélité reprises par Eric Zemmour dans ses ouvrages ont été relayées.

A lire aussi  David Pujadas, divorce surmonté avec Ingrid, le journaliste enfin amoureux

L’ancien sniper de On n’est pas couché sur France 2 a relayé Stendhal ou Flaubert pour écrire que “Les femmes devraient remercier les hommes de les tromper avec une péta**e ; ils en sont de moins piteux amants ». Une excuse pour la mère de ses enfants ?

Dans Le Suicide français, Eric Zemmour a écrit : « Les hommes ont besoin de dominer – au moins formellement – pour se rassurer sexuellement ? ».

En attendant Mylène Ch. l’épouse d’Éric Zemmour et la mère de ses trois enfants, qui est avocate, préfère faire montre de discrétion avant de
se manifester bruyamment dans les prochaines semaines.
« De son côté, Sarah est prête à prendre tous les coups politiques pour soutenir son favori ».