La spin doctor d’Eric Zemmour, la séduisante Sarah Knafo, est perçue comme une acrobate qui aurait réussi à duper des proches d’Emmanuel Macron, ses anciens camarades de l’ENA, qui l’ont accueillie chez eux.

« Quelle acrobate, pourtant, capable de conjuguer les contradictions, de forcer l’élasticité jusqu’à l’extrême tension, usant de sa faconde », rapporte le magazine «Paris Match », qui immortalise une sortie « romantique » avec le polémiste identitaire dans le sud de la France. Les deux complices ont été débusqués en pleine baignade. La nature de leur relation plus que professionnelle ne fait aucun doute.

En marge de ce dossier, la complexité de la personnalité de la magistrate de la Cour des Comptes a été disséquée.

Elle aurait dupé non seulement Jacques Attali, mais aussi Gaspard Gantzer, ancien directeur de la communication de François Hollande. Il était aussi « camarade » d’Emmanuel Macron à l’ENA.

A lire aussi  Laeticia Hallyday et Jalil Lespert, dur dur la famille recomposée, ça chauffe en plein Paris

Ce dernier l’avait croisée chez des amis, avant de la recevoir à son domicile.

Celui qui intervenait régulièrement dans «Touche pas à mon poste » sur C8 lui aurait présenté ses amis, « tous de gauche tendance macroniste », cette gauche que la conseillère d’Eric Zemmour aurait en horreur.

«Si on ne le sait pas, on ne devine pas qu’elle bosse pour Zemmour », a confié un proche, assurant que la séduisante brune dont la complicité avec le polémiste est aussi affichée dans Voici et Public « leur parle de littérature, les enrôle dans son association Alexandre & Aristote, un site Internet qui
conseille des lectures ».