Candidat probable à la présidence de la République, Eric Zemmour voit son quotidien et celui de sa femme, Mylène, ainsi que leurs trois enfants, complètement chamboulé. Des menaces de mort en cause.

Depuis de nombreuses années, le polémiste identitaire a fait face à de nombreuses menaces, et fait même l’objet depuis d’une protection de la part du ministère de l’Intérieur.

Le rival de Marine Le Pen serait continuellement protégé par trois policiers, ce qui compliquerait son quotidien familial.
Ces menaces se sont d’ailleurs confirmés ce 27 septembre selon une révélation d’Europe 1.

En début d’après-midi, celui qui a été débusqué hyper complice avec Sarah Knafo, sa conseillère de l’ombre, sur une plage du sud de la France a été ciblé boulevard de Clichy, dans le XVIIIe arrondissement de Paris.

A lire aussi  Kate Middleton face à une maladie cachée, révélation sur les dessous de sa sortie avec William au Norfolk (photo)

Un homme qui serait âgé d’une vingtaine d’année aurait commencé « à l’insulter, lui hurlant «sur le Coran de la Mecque je vais te fumer».
Fort heureusement, une policier des services de la protection des hautes personnalités s’est alors interposé.

L’ancien sniper de « On n’est pas couché » a été qualifié de «p**ain de raciste de me*de».
Et aujourd’hui, son angoisse serait projetée sur sa femme, Mylène C dont des photos ont été publiées cette semaine par le magazine Public.