Eric Zemmour et Sarah Knafo rattrapés par un gros mensonge, la présidentielle se complique

Pilier de la candidature d’Eric Zemmour dont elle est la conseillère, Sarah Knafo vient de recevoir un coup de massue. Sa stratégie pour récolter les 500 signatures nécessaires à la candidature officielle du polémiste serait un échec. Les équipes du polémiste auraient même menti.

«Les 23 pôles thématiques d’une dizaine de personnes chacun, son idée
aussi », a rapporté en septembre dernier le magazine Paris Match. « Les quatre militants par département pour collecter les fameuses 500 signaturesnécessaires à la candidature officielle, toujours elle. Jusqu’en novembre, Zemmour va sillonner la France pour présenter son livre et roder sa campagne ».

Mais d’après « Libération », cette stratégie n’aurait pas fonctionné.

Il se pourrait que le polémiste de C News ne se présente pas à la présidence de la République faute de nombre insuffisant de parrainages d’élus.

« Alors que ses équipes avaient annoncé avoir récolté 200 signatures début octobre, elles ne seraient que de quelques dizaines », affirme le quotidien Libération.

S’il ne les obtenait ces parrainages, ce serait un « déni de démocratie », estime de son côté l’ancien sniper de On n’est pas couché sur France 2.
Une mauvaise implantation locale et le manque d’expérience de ses équipes expliqueraient ses petits soucis actuels.

Céline Dion fragilisée par la maladie, fin du superflu, ces grandes décisions prises

Kate Middleton et Prince William effrayés pour Charles, moment horrible à la COP26 (photo)