L’ambition de Sarah Knafo, la conseillère d’Eric Zemmour, risque de prendre un coup, suite à une piste évoquée par Cyril Hanouna. Le polémiste de C8 pourrait renoncer à la présidentielle après avoir fait avancer ses idées.

Une dérobade du polémiste d’extrême droite risque de ne pas être appréciée par sa conseillère qui l’avait rejoint depuis deux ans, à son arrivée sur CNews.

«C’est elle qui lui a proposé de l’aide, rédigeant des fiches sur le nucléaire, l’environnement, la délinquance, mettant à profit la camaraderie des énarques pour compléter ses connaissances, dénicher quelques chiffres utiles », a rapporté Paris Match.

« Au printemps dernier – pas avant, assure-telle –, elle comprend que l’histoire toque à leur porte et qu’ils ont le devoir de sauver la France, la nation. Aucune dérobade possible, Zemmour a plus d’ardeur que Guaino – (qu’elle avait soutenu avant) ».

A lire aussi  Kate Middleton et Prince William, révélation sur leur voyage en Écosse, leur doux secret dévoilé

Eric Zemmour pourrait cependant abandonner le train en marche, après une percée remarquable dans les sondages.
« Il le sait, nous sommes aux antipodes idéologiques, lui et moi ! Il
suscite un intérêt et il est en train de devenir le vote contestataire,
davantage que Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon », explique Cyril Hanouna dans TV Mag. « Mais peut-être est-il simplement en train de pousser ses idées et qu’au final il ne sera pas candidat ». Il semble détenir quelques secrets !

« Sur cette campagne, tout peut arriver. Et il y aura encore sûrement des surprises, peut-être même de nouveaux candidats », ajoute l’animateur de C8 qui publie cette semaine Ce que m’ont dit les Français (Fayard), un livre sur sa vision de la France écrit avec Christophe Barbier.