Il y a désormais plus de trois mois passés, un événement avait chamboulé le petit quotidien de l’émission des 12 coups de midi animé quotidiennement par Jean Luc Reichmann sur TF1. En effet, ce 19 juin, Eric venait à peine de se faire écarter chose qui arrêtait son parcours inouï à la veille de sa 200ème participation où la production avait programmé une célébration.

Alors, évidemment, on ne doute pas que le breton aurait bien souhaité voir cette dernière participation et faire la fête, surtout avec son clan qu’il ne voyait plus depuis un temps en raison d’interdiction de déplacement.

Néanmoins, c’est le cœur léger et l’esprit heureux qu’Éric s’est enfin retiré du plateau le lendemain en venant récupérer son chèque de gains d’une valeur étonnante proche du million d’euros.

Il est par la suite parvenu à signer son retour triomphal auprès de sa tribu en Bretagne afin de partager ce temps de joie, celui d’être le maître suprême de l’histoire des 12 coups de midi et ce, sans doute pour un bon moment.

Il se livre sur ses ennuis
En effet, comme ça, le record d’Éric pourrait durer. En effet, 199 participations, c’est carrément de la folie (…).

Pourtant, maintes fois, le breton aurait pu voir sa magnifique série s’arrêter net et rentrer en bretagne avec bien moins de gloire et de fierté que ce qu’il a fait en ce mois de juin dernier.

En effet, il dernièrement déclaré que sa première victoire avait par exemple était l’une de ses plus délicates. Ainsi, on aurait pu ne jamais voir le rayon glaner une seule fois le fameux trophée de maître de midi.

Après, c’est au cours de sa 28ème participation que le breton a été le plus poussé dans ses retranchements d’après ses propos. À ce temps-là, il croit que c’est terminé et qu’il retrouvera chez lui le soir.