Dernièrement, l’actuel ministre de la justice, avait surpris les téléspectateurs, quand il a déclaré qu’il ne souhaitait pas déclarer son patrimoine, chose qui est maintenant obligatoire pour tous les ministres. D’après le garde des sceaux, qui n’a pas fait l’unanimité au moment sa nomination au pendant l’été, il s’agit d’informations privées qui n’ont pas appelées être connues de tous. Des propos qui avaient ébahis Laurent Delahousse, qui l’avait invité dans son journal de France 2.

« Je vais vous dire quelque chose de l’ordre de l’intime. Mes enfants ne savent pas ce que j’ai gagné, pour une raison simple, c’est que j’avais envie de leur donner le goût de l’effort et le goût du travail. Je ne voulais pas qu’ils se disent : “On est des fils de bourgeois et ça va”. Et voilà que tout cela va être dévoilé à la France entière et une partie de ceux qui vont aller là vont y aller avec gourmandise. J’estime que c’est du ressort de ma vie privée. Je travaille, madame, depuis que j’ai 14 ans et demi, voyez-vous. Et il faut tout dire », a-t-il précisé avec beaucoup de certitude.

Avant de poursuivre : « Pourquoi n’envisagerait-on pas de publier le salaire de journalistes du service public ?

Pourquoi pas de ceux qui ont des responsabilités à la Haute Autorité ? Voilà, je pense que c’est quelque chose de populiste. Alors j’ai dit très clairement que j’avais encore une liberté de pensée, je vous le démontre, en même temps je me soumettrai aux obligations qui sont les miennes ».

À ce jour, c’est un tout autre sujet qui a irrité, le nouveau garde des sceaux. En effet, Ce dernier est en colère contre le sulfureux Eric Zemmour, qui a encore une fois dérapé, avec des propos malveillants, qui ont circulés sur la toile avec une vitesse impressionnantes.

« C’est un déversoir de haine. C’est un multirécidiviste de la haine et du racisme. Je suis indigné que l’on puisse exprimer cela. Son idée c’était que l’immigration avait coûté cher à la France. Je suis parti, je lui ai dit ‘Mon taxi arabe m’attend », a déclaré Eric Dupond Moretti, au cours de son invitation sur le plateau de « C à vous ».

Dernièrement, Eric Zemmour a dévoilé sur le plateau de Face à l’Actu, animé par Christine Kelly, que « les mineurs isolés sont ont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont ». Des propos qui ont beaucoup blessé. Surtout plus que deux jours avant, Eric Zemmour avait été condamné à solder une amende de 10 000 euros pour insulte et provocation à la haine au tribunal de Paris. Une condamnation, qui apparemment ne lui a pas servi de leçon