Durant son séjour en Polynésie, Emmanuel Macron a été rebaptisé et a reçu un nouveau nom de baptême lors d’une cérémonie traditionnelle.

Le Parisien revient dans son édition du 27 juillet sur cette cérémonie marquée par le battement sourd de tambours et de percussions et à laquelle assistaient plus de 2000 personnes.

Et l’objectif de ce rassemblement est d’honorer un président qui vient de si loin.

« Notre part d’identité française est voulue et assumée : nous sommes marquisiens, polynésiens, français et nous en sommes fiers ! », a lancé la maire de Hiva Oa, Joëlle Frébault, avant de livrer le nom local donné au président de la république.

————-

Emmanuel Macron a été baptisé « Te Hakaiki Taha’oa ». « le grand chef qui marche et va loin ».

Pour Le Parisien, ce nom donné au chef de l’Etat ne manquerait pas de faire sourire en métropole. Mais il aurait séduit le président de la république dans la perspective de la campagne présidentielle de 2022 dont il serait le favori.

Le retour du président de la république en métropole est prévu pour la fin de la fin de la semaine, et ensuite le cap sera mis en famille à Fort Brégançon, la résidence présidentielle dans le Var.