Alors qu’Elisabeth II a entamé difficilement l’année 2020, aujourd’hui, elle doit encore affronter une nouvelle épreuve tout aussi cruelle. Parce qu’elle n’a jamais digéré la décision du prince Harry et de son épouse Meghan Markle d’abandonner leurs obligations protocolaires et de poser leurs valises sur le sol américain.

En effet, au Royaume Unis, la Covid-19 a sévèrement sévit le pays. Alors, les britanniques pèsent que, le nombre de décès est vraiment élevé. Cependant, le pays a dû confiner durement la population afin de couper la chaîne de contamination. Aujourd’hui, encore, le pays vient d’annoncer un nombre de mort important, avec le déconfinement.

Avec l’impact de la Covid-19, la souveraine a jugé bon de jouer la carte de la sécurité. En effet, la reine Elisabeth II, qui a fêté ses 94 bougies, reste confinée au palais de Windsor avec son époux, le prince Philip. Cela en raison de leur âge avancé et de leurs problèmes médicaux, ils ne veulent risquer inutilement. Car leur fils, le prince Charles a failli mourir après avoir été sévit par le Covid-19.

D’après un communiqué publié par le service de communication de la couronne britannique : « il est impossible de déterminer les circonstances qui auraient mené à la contamination du prince de Galles, étant donné que ce dernier aurait eu de multiples engagements publics durant ces dernières semaines ». En effet, Le prince Charles et Camilia Parker Bowles sont toujours isolés dans leur manoir de Birkhall, en Écosse.

« La reine fin de son règne après 68 ans ! William et Kate sont couronnés roi et reine ! », a rappelé la publication In Touch.

Cependant, en lisant profondément l’article, on comprend qu’il s’agit d’une rumeur ne mauvais goût. Ni les principaux intéressés, ni un communiqué a confirmé la véracité de ce racontar qui semble être douteux.

Par ailleurs, selon le magazine people, « La vie de la reine est en suspens – elle ne sait pas si ou quand elle pourra retourner au palais de Buckingham ou reprendre ses fonctions, c’est pourquoi elle a été forcée de repenser son poste. Ce ne fut pas une décision facile, mais à la fin, elle savait dans son cœur qu’il valait mieux que William et Kate prennent les rênes maintenant. ».