Le célèbre chanteur, Didier Barbelivien n’a pas très bien débuté l’année 2020. En effet, les 55 jours d’isolement forcé ont été vécus comme un vrai calvaire par l’artiste qui avait l’habitude de sortir très régulièrement. Ce confinement a eu des énormes dégâts sur son mental.

À en croire, certains de ses proches, il a failli faire la dépression. Parce qu’il a été aux prises aussi avec la disparition d’un être cher, qui l’a fait sombrer. En effet, il s’agit de Michou, célèbre jet-setteur parisien, qui était toujours vêtu en bleu. Au moment de sa disparition, les hommages ont afflué sur la toile.

En effet, Didier Barbelivien a aussi tenu à lui rendre un chaleureux hommage sur sa page Instagram, où il est très régulier. « Avec toi, la nuit était bleue dans les bulles de Champagne. Ton sourire ne s’éteignait jamais. RIP Monsieur MICHOU. MONTMARTRE doit être bien triste ce soir. Salut Michou », a-t-il noté, apparemment très affecté par la mort de son pote.

Par ailleurs, la star a également dû affronter la maladie ces dernières semaines. « Bizarrement, l’inactivité fatigue le corps. Sinon, j’attends enfin une opération du polype sur mes cordes vocales aussi. C’est la cerise sur le gâteau, mais ce n’est pas si mal … », a-t-il déclaré dernièrement.

En effet, cela justifierait pourquoi le chanteur a eu beaucoup de peine à interpréter sa dernière œuvre, co-écrite avec Gilbert Montagné, intitulée « If you hep us », en hommage au personnel hospitalier qui lutte chaque jour contre la Covid-19 qui a fait des dégâts énormes sur son passage depuis son apparition en début d’année.

« C’est lui qui chante là-haut. Je peux vous dire qu’en ce moment pour chanter je suis dans le pétrin !

Comme j’ai un polype dans la voix, Gilbert chante très bien dans cette chanson. Nous profitons de cet article pour lui souhaiter un bon rétablissement.