Nicolas Sarkozy est déjà de retour sur le devant de la scène afin de faire la promotion de son nouveau livre qui vient juste de sortir, Le temps des tempêtes et qui évoque de ses premiers mois en tant que président.

Alors pour mieux faire cette promotion, il avait donc opté pour le plateau de l’émission Quotidien où il a donné des réponses aux questions de Yann Barthès. Pourtant, un passage a beaucoup heurté les téléspectateurs.

Alors, qu’il parlait des singes de la sagesse, Nicolas Sarkozy a alors dit qu’il ne savait pas s’il avait encore le droit de dire le mot singe à la télévision sans que cela soit sujet à débat.

Cependant le pire, c’est qu’il a alors continué tout seul dans cet argumentaire du « on ne peut plus rien dire » en prenant pour référence, l’ouvrage, « Les 10 petits négres » qui a dû être changé de nom au bout de quelques années.

Karine Le Marchand le défend
Ce parallèle entre les mots singes et négre a alors heurté la majorité des téléspectateurs qui y a vu là une attitude raciste, mais ce n’est pas le cas de Karine Le Marchand.

En effet, d’après elle, cette polémique est inutile. Elle va même plus loin en précisant que Nicolas Sarkozy est sauf raciste.

Par ailleurs, cette opinion n’est pas du tout partagée sur le plateau de TPMP où Gilles Verdez s’est opposé à de tels propos prononcés à une heure de grande écoute et surtout que personne ne s’indigne sur le plateau de Quotidien.

Cyril Hanouna dans son coin, a choisi de s’attaqué à Karine Le Marchand qui d’après lui fait exprès de soutenir Nicolas Sarkozy car il doit participer à l’une de ses émissions et qu’elle ne voulait pas se griller avec lui.