Étienne Mougeotte, numéro 2 de Patrick Le Lay pendant vingt ans, entre 1987 et 2007, sur TF1, est mort jeudi à l’âge de 81 ans. Claire Chazal se rappelle avoir un certain traumatisme de leur rencontre.

Pour l’heure, la journaliste de France Télévisions n’a pas réagi à cette disparition, annoncée par Europe 1.
Claire Chazal qui ne serait plus un cœur à prendre avait réglé ses comptes avec Étienne Mougeotte lors d’un entretien accordé à Europe 1.

Elle évoquait sa rencontre avec l’ancien vice-président du groupe TF1 et directeur d’antenne de la première chaine, un épisode rappelée par le magazine Voici.

Alors qu’elle était jeune, il l’avait embauchée comme stagiaire, et lui avait dit qu’elle n’était pas faite pour le métier de journaliste’, rapportait l’hebdomadaire.

« Quelques années plus tard, c’est pourtant cet homme « relativement misogyne, » qui la recrute sur TF1, où elle restera 25 ans’. Claire Chazal a assuré la présentation du 20 heures du week-end.

A lire aussi  Kylian Mbappé en couple, gros rapprochement avec Cindy Bruna, détails sur leurs retrouvailles

« Chaque fois après, je lui rappelai, on a beaucoup ri », confiait-elle.
Suite à cette triste disparition, plusieurs stars de TF1 ont tenu à lui rendre hommage, le cas notamment de
Jean-Luc Reichmann, l’animateur des 12 Coups de midi.
« J’apprends avec une très grande tristesse la disparition d’Etienne Mougeotte.

Avec le décès d’Etienne, la télévision perd un de ses grands patrons si ce n’est le plus grand.

C’est lui et lui seul qui m’a fait confiance il y a plus de 20 ans, et ça je ne l’oublierai jamais.
Merci Etienne », a-t-il écrit sur Instagram.