Officiellement cœur à prendre, Claire Chazal serait aux prises avec des troubles alimentaires. Elle répond enfin !.

La journaliste de France Télévisions est « accusée de vanter l’anorexie » suite à ses propos tenus dans Paris Match.

« J’ai plus de plaisir à me priver qu’à être rassasiée… J’aime vivre sur la faim, sur l’effort », expliquait l’ancienne papesse du JT de TF1. Ce sont des propos que tiennent généralement les « pro ana », ces jeunes femmes atteintes de troubles alimentaires, accuse le magazine Ici France.

Cette accusation, Claire Chazal a eu l’opportunité de la balayer d’un revers de main. La complice de Roschdy Zem affirme ne pas faire de régime, tout en reconnaissant prendre soin de sa ligne.

« Je n’aime pas me sentir lourde physiquement. C’est lié à mon idée de l’esthétique, je pense. Je me sens mieux quand je suis plus légère. Quand je fais un effort pour transpirer », explique cette passionnée de danse.

Claire Chazal le reconnait, son hygiène de vie n’est pas parfaite, mais elle tente de limiter les dégâts en contrôlant le contenu de ses assiettes et en éliminant le sucre de son alimentation.
« Je bois sûrement trop de café, de vin blanc et de champagne. Mais je manque peu, pas de sucre du tout, et je préfère les légumes aux viandes », explique-t-elle.