En entretien avec Journal du Dimanche, où elle évoque le nouveau format de Passage des arts, sur France 2, et Le Grand échiquier, son autre rendez-vous, Claire Chazal n’a pas pris la peine de commenter une rumeur la prétendant en couple avec l’acteur Roschdy Zem, en revanche, elle a apporté son soutien à PPDA, qui était accusé d’agressions sexuelles.

La journaliste de France Télévision que le magazine «Voici» affirme proche de Roschdy Zem qui s’affichait à ses côtés lors d’une promenade dans les rues de Paris a vécu douloureusement les attaques visant le père de son fils.

« Je l’ai vécue très douloureusement car je n’aie pas les accusations sans preuve ni fondement juridique », a confié celle qui déteste que des noms soient « jetés en pâture, à la vindicte populaire, et au jugement de l’opinion ».

Claire Chazal en profité pour rappeler que cette affaire médiatique a été classée. Les magistrats n’ont même pas eu à se prononcer sur le fond.

A lire aussi  Christina Milian rassure avec M. Pokora, sur fond d’accusation trouble d’infidélité (photo)

« Je comprends très bien qu’il existe des problèmes de domination masculine et que les femmes la ressentent », indique la maman de François, né de sa relation avec Patrick Poivre d’Arvor.

«Je l’ai dit et je le redis : je ne peux pas croire que cet homme que je connais bien professionnellement et personnellement, qui certes aime séduire et convaincre, ait une quelconque violence en lui », a-t-elle ajouté.
La journaliste a aussi évoqué sa rentrée sur France 2 avec Passage des Arts, qui dure désormais une heure et demie.

Elle sera plus exposée.
« Il y a forcément une peur, une appréhension », a-t-elle indiqué. « C’est une chance mais aussi un enjeu, avec une obligation de contenu et d’audience. C’est un saut dans l’inconnu ».