Depuis quelques années, Christian Quesada est devenu en quelques mois juste une star du monde du petit écran grâce à son passage record dans les 12 coups de midi.

En réalité, le candidat avait à l’époque battu tous les records et établi un records de gain et de participation que l’on croyait imbattable par un autre candidat.

Et quelques semaines après, les problèmes ont débuté à pointer le bout de leur nez pour le champion. Car, plusieurs bruits de couloir évoquaient un dépôt de plainte venant d’une jeune fille à son encontre.

Christian Quesada lui aurait donné rendez-vous en ligne de se rencontrer dans un hôtel tandis que la jeune fille est mineure. Une accusation grave qui a évidemment mener à une enquête de la part des chefs de l’ordre.

En inspectant l’ordinateur personnelle de Christian Quesada les enquêteurs ont donc trouvé des images pédopornographiques et il a normalement était arrêté et condamné il y a quelques mois pour détention et diffusion d’image pédopornographique.

Bientôt une liberté conditionnelle
Récemment, nous avons eut plus de nouvelles de Christian Quesada lorsque ce dernier a envoyé une lettre à l’équipe de Touche pas à mon poste expliquant la manière dont ils avaient traités son procès.

En réalité, l’ex champion n’aurait pas aimé le fait que sa présomption d’innocence ne soit pas respectée dans les discours tenus par les chroniqueurs de l’émission avant que son procès ait lieu.

En marge de cette lettre, c’est Gilles Verdez qui a lâché une véritable bombe en déclarant qu’en raison du comportement exemplaire de Christian Quesada depuis son incarceration, une liberté conditionnelle pourrait bientôt être possible.

En effet, option n’est pas convenable pour Kelly vedovelli qui ne comprend pas comment la justice pourrait libéré cette personne dans la nature sachant qu’il avait a sa possession des images pédopornographiques chez lui.