Si Charlotte Casiraghi est vraiment heureuse de sa belle-mère, Carole Bouquet qui cartonne en ce temps, sa déception serait immense quand elle pense « à son mari », le producteur Dimitri Rassam.

En fait, c’est le propos du média espagnol El Confidentiel, qui s’est focalisé sur l’héritière monégasque, non pour défrayer la venue prochaine de son troisième enfant, annoncée par Closer, mais afin de signaler sa fierté de sa belle-mère.

Il faut dire qu’elle serait par contre très inquiétée pour son époux dont plusieurs projets seraient chamboulés par la crise sanitaire occasionnée par le Covid-19.

Cependant, Carole Bouquet est actuellement sur TF1, à l’affiche de « Grand Hôtel », série où elle incarne le rôle d’une méchante directrice.

Loading...

Par ailleurs, le tournage a eu lieu à Saint-Jean-Cap-Ferrat, qui rappellerait à Charlotte Casiraghi un drame clanique. En fait, c’est là que son feu père, Stefano Casiraghi, a tiré sa révérence à la suite d’un accident off-shore.

Pour ce qui est de Carole Bouquet, elle a apprécié de tourner à cet endroit, « un rêve absolu.

« Il faisait beau. J’étais à Saint-Jean-Cap-Ferrat même, près de la villa Kérylos que j’allais visiter tous les jours. J’étais comme en villégiature car même si les horaires de tournage étaient très matinaux, se réveiller face à la Méditerranée limpide dans ce très beau décor apporte une autre dimension. C’était un tournage très agréable et un rêve de travailler dans cet environnement », a-t-elle livré.