Après une petite escapade dans le domaine de sa belle-mère, Carole Bouquet, en Italie, Charlotte Casiraghi semble être prête pour la rentrée de son fils, Raphaël, fruit de sa relation avec l’humoriste Gad Elmaleh.

Et contrairement à ses cousins Jacques et Gabriella, les jumeaux de Charlène de Monaco, Raphaël n’aurait pas besoin de l’aide d’un précepteur.

C’est ce qui a été rapporté par la revue «France Dimanche» dans son dernier numéro avec un article exclusif à l’héritière des Grimaldi et sa petite famille pour revenir sur ce sujet d’actualité, qu’est la rentrée scolaire.

« Après avoir passé l’été avec un précepteur présent au palais pour les faire travailler, Jacques et Gabriella, 5 ans, tous deux bilingues, vont pouvoir continuer leur apprentissage à l’école publique Stella » peut-on lire dans la revue people.

Une école pas très loin, située dans le quartier de la Condamine.

«Et puis, tout comme l’année dernière, les princes n’ont pas le droit au repos» est-il rappelé un peu plus loin dans l’article.

Alors que Charlotte Casiraghi aurait voulu avoir un précepteur pour Raphaël, Gad Elmaleh de son côté, appuyé par Dimitri Rassam, auraient tous les deux voté contre cette décision.

Et ce n’est pas pour rien que celle qui partagerait le quotidien de Dimitri Rassam serait toujours en conflit avec ce dernier au sujet de l’éducation de ses enfants, y compris le petit Raphaël.