En Corse où elle se trouve présentement avec ses adorables jumeaux Gabriella et Jacques les vacances, Charlène de Monaco aurait eu le cœur transpercé pour cause d’une terrifiante nouvelle, des chiffres qui font peur.

En fait, il s’agit des chiffres des noyades communiqués par Le Parisien dans sa parution du 10 août.

Cependant, durant une interview réalisée avec le magazine Point de Vue le 29 juillet dernier, la première dame monégasque avait évoqué sa grande croisade avec sa fondation, est de
« Sensibiliser toutes les générations à la prévention de la noyade ».

En effet, la femme du prince Albert de Monaco dont la fille a frôlé la mort par noyade a insisté que ce fléau est responsable « de plus de 300 000 décès chaque année dans le monde ».

Nonobstant sa mobilisation, cette saison estivale risque d’être très meurtrière.

« 197 morts par noyade sont survenues en France entre juin et juillet. Pour ce dernier mois », confirmait le ministre des Sports au Parisien, indiquant que ces chiffres sont même en augmentation, « avec 109 décès contre 96 en juillet 2019 ».

Il faut dire qu’il y a que les enfants qui sont concernés par les noyades.

Par ailleurs, tout comme Charlène de Monaco, la ministre sera amenée à proliférer les déplacements « sur le thème de la prévention ».

En effet, le lancement d’une campagne radio et vidéo, ainsi que la publication d’un décret facilitant le recours aux nageurs-sauveteurs pour surveiller les baignades sont prévus.