Charlene de Monaco ment-elle sur la raison de son absence ? « Personne ne croit la version officielle »

Des Monégasques expriment leurs doutes concernant la vraie raison de la longue absence de Charlene de Monaco (coincée en Afrique du Sud depuis des mois, officiellement à cause d’une lourde infection ORL), au magazine ELLE le mardi 19 octobre 2021.

Plus les mois passent, plus les interrogations se multiplient. La princesse Charlene de Monaco séjourne depuis des mois dans son pays natal, l’Afrique du Sud, coincée après avoir souffert d’une lourde infection ORL qui a nécessité plusieurs opérations. Elle n’a pas pu fêter ses dix ans de mariage avec le prince Albert en juillet 2021, et n’a pas accompagné ses enfants Jacques et Gabriella à l’école pour leur rentrée en CP. Comme le rapporte ELLE le mardi 19 octobre 2021, elle n’a pas été vue sur le Rocher depuis la fête de Sainte-Dévote, qui se tient les 26 et 27 janvier, et son mari et ses enfants lui ont rendu visite deux fois. Les mésaventures médicales à répétition de la princesse l’empêcheront-elles de faire son retour sur le Rocher le 19 novembre 2021, pour la fête nationale monégasque ? Rien n’est encore sûr, et les habitants de la principauté commencent à douter des raisons de son absence. Interviewés par le magazine féminin, ils ont donné leurs avis sur cette situation compliquée.

Le « syndrome de la princesse malheureuse » ?

« Personne ne croit la version officielle ! La communication est catastrophique et ça empire de jour en jour ! », déplore une habitante de la principauté. Un autre Monégasque se demande pourquoi Charlene de Monaco n’a toujours pas été rapatriée : « Même si la princesse ne peut pas prendre l’avion, personne, depuis le mois de mai n’a donc pensé à la rapatrier en bateau médicalisé près de ses enfants ? Ce ne serait pas plutôt elle qui ne veut plus rentrer ? » D’autres pensent que l’ancienne nageuse ne souffre pas d’une infection ORL, mais du « syndrome de la princesse malheureuse », qui fait référence aux destins brisés de roturières devenues princesses, tels que celui de Lady Diana ou encore de Grace Kelly. Une femme du Rocher estime que Charlene de Monaco a eu « beaucoup de mal à s’intégrer ». « Mais au moins, elle est restée avec ses enfants… », commente-t-elle. D’autres retournent le problème et veulent qu’elle ne soit plus blâmée pour son absence : « Dès qu’il y a un problème, c’est toujours la faute de la maman ! Mais je sais, pour l’avoir croisée avec eux, que Charlène est une mère extra. C’est vrai que ces derniers temps, elle s’est un peu éteinte, mais si vous saviez comme elle était joyeuse, au début ! »

Nettoyage : 9 choses à ne jamais nettoyer avec de l’eau de javel

Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay, leur fille atteinte d’une maladie incurable