Charlène de Monaco dont le retour sur le rocher serait prévu dans une quinzaine de jours a fait jaser à cause de sa minceur extrême. Des troubles alimentaires sont évoqués par des internautes.

La maman de Jacques et Gabriella s’est emparée de son fil Instagram pour dévoiler une photo sur laquelle on la découvre avec le roi zoulou dont elle est proche.

Et elle en a profité pour remercier les internautes de leur soutien.
«Merci pour votre gentillesse et votre soutien », a-t-elle indiqué sur ce réseau social, où elle est présente.

Son post a suscité de nombreuses réactions en majorité très positives.
« On prie pour vous Princesse Charlène, pour vos enfants, soyez forte ».
« Elle a encore l’air triste, encore une fois, regard fatigué !!! Prompt rétablissement P. Charlène ».

Mais pour beaucoup, l’épouse du prince Albert serait en réalité aux prises avec des troubles alimentaires.

« Pourquoi l’anorexie est-elle taboue ? Comment a-t-elle fait face à cette maladie si loin de ses enfants ? c’est si cruel… c’est si triste », a commenté un internaute dont le message a été très partagé.
Si cette rumeur devait s’avérer, Charlène de Monaco ne serait pas la seule princesse à avoir combattu ce mal sournois.

Kate Middleton, l’épouse du Prince William, s’était aussi délestée d’une dizaine de kilos quelques mois après son entrée dans la famille royale.
Stéphane Bern, spécialiste des têtes couronnées, a évoqué l’anorexie comme « très courant chez les princesses ».

« Kate a sans doute eu des périodes d’anorexie. Mais c’est un phénomène courant chez toutes les princesses qui se voient en photo dans la presse. Elles ne se trouvent jamais assez minces », confiait Stéphane Bern.