À son grand retour, Charlène de Monaco envisagerait de régler ses comptes avec sa rivale, Nicole Coste, mère d’Alexandre, le fils ainé du prince Albert de Monaco. Sur une image publiée sur Instagram, elle serait en réalité visée.

Des précisions sur cette photo ont été données par le magazine « Gala », qui revient sur la malaise provoqué par l’absence de Charlène de Monaco au Palais.

Peu de temps après le déballage de Nicole Coste, qui a pris la pose dans « Paris Match» avec son fils, l’épouse du prince Albert a publié un étrange dessin sur Instagram.

La maman de Gabriella et Jacques avait rappelé son combat contre « le massacre des rhinocéros, l’œuvre juxtapose un individu derrière des jumelles, un poignard, des filets de sang et les phrases « quand cette guerre va-t-elle cesser ? », « Le voyage ne peut pas arrête là » ou « le temps est bientôt épuisé ».

A lire aussi  Laeticia Hallyday – Elle veut un enfant avec Jalil Lespert, sa réaction

Le magazine « Ici Paris » assurait de son côté que Charlène de Monaco a été choquée par ce déballage alors qu’elle ne peut pas se défendre en raison de son statut de première dame.

« Pendant la période des fiançailles, j’ai vécu des choses qui m’ont alertée et choquée », balançait sa supposée rivale. Elle a, par exemple, changé mon fils de chambre, profitant de l’absence de son père pour l’installer dans l’aile des employés ».
« En tant que mère, je ne trouve pas de mots pour décrire ces agissements », confiait Nicole Coste.
Cette dernière était décidée à régler ses comptes avec Charlène de Monaco alors que celle-ci était au fond du seau.
« On nous met souvent en parallèle. Je n’aime pas qu’on nous compare », avait-elle poursuivi.