En effet, depuis cet été, les bruits de couloir au sujet de la fameuse chanteuse, Céline Dion, se multiplient, qu’on est embarrassé. Car, beaucoup de publications ont indiqué que Céline Dion serait enceinte et pas de n’importe qui ! En fait, le père de son enfant serait son ami, Pepe Munoz, qui lui a été d’un grand soutien durant la mort de son mari, à cause d’une longue maladie.

En 2016, la diva planétaire avait fait face à la pire épreuve de toute sa vie. Elle a perdu celui qui était en même temps son époux, le père de ses trois garçons, et son manager qui a fait décoller sa carrière au rang de star planétaire. René Angélil, avait beaucoup de cordes à son arc. Il était diagnostiqué en 1999 d’un cancer de la gorge. Après plusieurs traitements douloureux, qui ont duré de nombreuses années, il est mort en 2016.

La publication parodique Clooser, qui a le même code couleurs que l’hebdomadaire Closer a publié un dossier sur la chanteuse internationale et fait des confidences surprenantes à son sujet. La quinquagénaire serait enceinte de Pepe Munoz. Toutefois, Célie Dion a annoncé qu’elle ignorait comment cette grossesse est arrivée car elle n’aurait jamais eu de relations avec son ami, a rapporté le magazine people.

« Oui, j’ai fait une échographie avec le Dr Michel Cymes. Il m’a assuré que j’avais un polichinelle dans le tiroir. Puis on a fait une recherche ADN, à travers le placenta du bébé. J’ai récupéré un vieux morceau de cérumen sur un coton-tige que Pepe avait utilisé et laissé dans ma salle de bain … De comparaisons ont été faites et c’est bien le père ! », A livré la diva canadienne.

Et d’ajouter : « Je crois que je suis à l’image de la vierge Marie. Je suis l’immaculée conception. Je m’endors un soir après avoir regardé mon épisode préféré de la famille Kardashian, et je me réveille avec une brioche au four. C’st évident, j’ai été touchée par la grâce de Dieu ».

Les révélations de la publication satirique Clooser, sont des informations qui se basent sur l’humour. Quant à Céline Dion, elle a indiqué lors d’un entretien accordé à la publication « Elle » : « J’y pense souvent. Mais qui sait, un jour peut-être, j’adopterai une petite fille ». Ce projet devrait se réalisé à partir de l’année prochaine, en espérant que la pandémie du Covid-19 sera passée.