Il y a désormais plus de 15 ans passés, France Télévision avait une initiative géniale, celle de lancer une petite série sans beaucoup ambition à ce temps-là afin de couvrir une plage horaire demandée du public.

En effet, il s’agit de « Plus belle la vie » et lorsqu’on voit à ce jour, 15 ans après où en est rendu cette série, on peut directement se dire que cette initiative était vraiment révolutionnaire pour ladite époque.

Alors certainement, tout n’est pas très bien actuellement et la série commence a être concurrencée par les autres chaînes, surtout celle de TF1 avec Demain nous appartient.

Mais nonobstant la baisse du public qui parait irrémédiable, les chiffres sont néanmoins toujours excellents et il y a fort à parier que les aventures de nos héros favoris durent dans le temps.

Cependant « PLus belle la vie » impose une cadence de tournage très chiante pour les acteurs qui doivent constamment être disponibles pour tenir le rythme terrible d’un épisode proposé par jour.

Cécilia Hornus se trouve au fond du trouve
La plupart du temps, bien que le rythme soit élevé, les acteurs parviennent à s’adapter, mais parfois, il est bien délicat de partir officier quand on a une telle boule au ventre en raison de la disparition d’un proche.

Cependant en ce temps, l’actrice est en deuil d’un homme qui était un proche et dont elle était extrêmement intime et qui est malheureusement mort il y a désormais quelques temps de cela.

Il s’agit de Marcel Maréchal, un homme à qui Cécilia devait beaucoup puisqu’il a toujours confiance en son potentiel et qu’il a tout donné pour qu’elle a la meilleure vie professionnelle possible.