En 2004 , la chaîne britannique « Channel 4 » a mis en place une émission de cuisine avec une idée révolutionnaire.

La chaîné fait appel aux services d’un célèbre chef qui vient en aide à des restaurateur qui rencontrent de grandes difficultés. Cette émission, nommée « Cauchemar en cuisine » rencontre un succès fou grâce, particulièrement à la participation de Gordon Ramsay célèbre pour sa façon de parler sans retenu…

Pendant 6 longues saisons, Gordon Ramsay fera le tour de la Grande-Bretagne enfin de sauver les restaurants au bord de la faillite. L’idée est racheté dans la foulée par une chaîne américaine. Le fameux cuisinier se retrouve à parcourir tous les recoins des Etats Unis pour aider les restaurateurs qui se retrouvent dans des situations très difficile.

En effet, en 2011, c’est M6 qui décide d’importer l’idée en France et même si Gordon Ramsay parle français, elle livre son rôle à un chef qui lui ressemble en terme de caractère, Philippe Etchebest. Ce dernier va donc réussir au fur et à mesure à gagner la sympathie d’un public qui dans un premier temps le rejette, désirant voir Gordon Ramsay dans ce rôle. Et au final, son caractère fera de lui une véritable star.

Dernièrement, le fameux chef Etchebest est venu aider un restaurant géré par trois sœurs dont deux jumelles. En examinant quelques heures la gestion du restaurant, il a rapidement cerné les problèmes dont la famille faisait face. Car, les sœurs jumelles géraient en même temps la cuisine, la plonge, l’accueil des clients, le ménage.

Concernant l’autre sœur, elle ne s’occupait que du côté« administratif » du restaurant. Une situation qui énervait les jumelles, qui croyaient qu’elle ne faisait pas grand chose par rapport à eux. Philipe Etchebest a rétabli les choses et a même suggerer une formation culinaire à l’une des sœurs.

Par conséquent, le restaurant a retrouvé une belle clientèle. Philipe Etchebest a même indiqué que le chiffre d’affaires du restaurant avait même doublé. Une situation qui a été contredis par les trois sœurs. « Nous sommes comme tout le monde en galère avec ce Covid, mais nous avions très bien redémarré… Vous vous doutez bien que le “doublé le chiffre d’affaires” est faux, vu la crise sanitaire… », a livré l’une des sœurs.