Le magazine people France Dimanche vient de publier un dossier complet sur Caroline de Monaco et fait des confidences étonnantes à propos de cette dernière. Celle qui s’est séparée de son mari et non divorcée, Ernst August de Hanovre, depuis plusieurs années déjà, est aux prises avec des problèmes psychiatriques de ce dernier. En effet, le père de ses enfants a soulevé une vive polémique ces derniers jours, à cause de ses fredaines envers les agents de l’ordre.

En effet, ce dernier a eu des problèmes mentaux, quelques jours après la naissance de leur petite fille, Alessandra, qui a fait vraiment jaser. Il faut dire que Ernst August de Hanovre a toujours essayé de se battre contre ses vieux démons, comme l’alcoolisme qui ont toujours eu de terrible dégâts dans sa vie quotidienne et de sa relation avec les autres.

Au cours d’une entrevue livrée au journal autrichien Kronen Zeitung, Ernst August de Hanovre a fait des révélations extrêmement osées sur ce qui s’est passé, d’après lui, la nuit du 15 au 16 juillet. « J’ai fait une crise d’hypoglycémie. Je leur ai dit de se dépêcher parce que je n’allais pas bien », a-t-il déclaré au sujet de l’ambulance qu’il a contacté.

Et d’ajouter : « Un policier m’a frappé. Je pense qu’ils étaient ivres, du moins ils m’en ont donné l’impression. J’étais halluciné. De véritables voyous effrontés ! ». En fait, d’après le procès-verbal établi par la police arrivée sur les lieux, le mari de Caroline de Monaco aurait piqué une crise de colère noire et a été très agressif envers eux. Et ils ont dû se regrouper pour le « contenir » afin d’éviter qu’il se fasse du mal ou qu’il en fasse à autrui.

En effet, Ernst August de Hanovre souffre de ce type de crises depuis plusieurs années. Et à ce jour, sa santé mentale se serait gravement détériorée. (…). Il faut dire que la dernière fois, il avait dépassé la limite en étant très violent verbalement et physiquement envers les policiers. Surtout que d’après nos confrères de Soir Mag, Ernst August de Hanovre serait dépendant à l’alcool. Le chef de la maison de Hanovre s’est « plongé en plein délire paranoïaque et hallucinatoire »
Par ailleurs, Ernst de Hanovre est, en réalité atteint d’ « alcoolisme profond, incontrôlable, qui finira sans doute par le tuer», a poursuivi l’hebdomadaire, qui indique que le beau-père de Charlotte Casiraghi a plusieurs fois été hospitalisé pour cause de comas éthyliques. « À plusieurs reprises déjà, il a frôlé la mort. Il avait été interné en janvier 2019 dans une clinique autrichienne à cause d’une intoxication alcoolique », ont relaté nos confrères Le Soir Mag.