Les rumeurs ne cessent de se mutiplier au sujet de Carla Bruni au point de ne plus savoir où donner de la tête. Les dernières la voulant clouée au lit à cause de la maladie avec un Nicolas Sarkozy soucieux à ses côtés.

C’est ce qui a été rapporté par la revue «Maxi Stars» en plus de son nouveau single «Quelque chose», représentant le premier titre de son album dont la sortie est prévue pour cet automne prochain.

«France Dimanche» de son côté révèle enfin cette maladie: une capsulite rétractile ou «l’épaule bloquée», très douloureuse, mais surtout invalidante.

En effet, Carla Bruni aurait été obligée de mettre fin à ses vacances plutôt que prévu.

Elle aurait même composé avec «double tendinite aux épaules», l’handicapant ainsi dans son quotidien et l’obligeant à suivre un schéma d’injections «de cortisone pour réduire l’inflammation locale».

Par ailleurs, un peu plus loin dans l’artcile, Carla Bruni revient sur une gaffe qu’elle aurait commise au cours du confinement au sujet de la pandémie du Covid-19.

« J’ai été complètement débile mais, en fait, j’ai fait une blague » explique-t-elle en se confiant lors d’une interview pour Europe 1, pointant du doigt l’équipe de montage qui aurait mal fait son boulot.

« Très peu de gens étaient conscients. On était entassés par centaines. Je pense que le virus commençait à peine son chemin en Europe » finit-elle par conclure.