Carla Bruni a surpris par un message sur Instagram. Elle a complètement ignoré la condamnation de son mari, Nicolas Sarkozy, à un an de prison ferme pour financement illégal de sa campagne pour la présidentielle 2012.

Cette condamnation intervient dans le cadre de l’affaire Bygmalion.
Le parquet avait requis à son encontre un an de prison, dont six mois avec sursis.

Juste après l’annonce du verdict, l’avocat de Nicolas Sarkozy, maitre Thierry Herzog, a fait savoir qu’il fera appel de cette décision.
« Le président Sarkozy, avec qui je viens de m’entretenir au téléphone, m’a demandé de faire appel. Ce que je vais faire immédiatement », a-t-il déclaré.
Cette peine sera aménagée.

Carla Bruni quant à elle n’a pas pris la peine de commenter cette décision. En revanche, elle a dévoilé des images de son défilé pour Balmain, à l’occasion de son dixième anniversaire.

A lire aussi  Charlotte Casiraghi, malaise dissipé sur le Rocher, en pleine guerre des nerfs

« J’étais si heureuse de faire partie de votre fabuleux spectacle du 10e anniversaire hier soir. Vous mettez tellement de cœur dans votre travail que vous faites ressentir à tout le monde autour de vous et dans le public votre passion, votre générosité et votre amour », a-t-elle écrit, en référence à Olivier Rousteing.

Les amis de Nicolas Sarkozy ont quant à eux commenté cette décision.
C’est le cas de Valérie Pécresse, candidate à la présidence de la République.
« Nicolas Sarkozy a été un grand Président de la République. J’ai été fière d’appartenir à son gouvernement et de sa confiance. Je sais qu’il se battra jusqu’au bout pour défendre son honneur et je lui adresse aujourd’hui un message d’amitié.»

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carla Bruni (@carlabruniofficial)