Tourmentée pour son Nicolas Sarkozy, condamné à un an d’emprisonnement pour faits de financement illégal de campagne électorale, Carla Bruni pu compter sur le soutien d’Eric Zemmour, candidat non déclaré à la présidence de la République.

Celui qui apparait en Une du magazine Closer qui annonce son divorce avec Mylène, la mère de ses enfants, fait en effet des personnalités ayant apporté leur soutien à Nicolas Sarkozy condamné à un an ferme. Il a décidé de faire appel de cette décision.

Le polémiste d’extrême droite s’est en effet emparé de son fil Instagram pour commenter cette décision et ainsi apporter son soutien à l’ex-chef d’État.
Sur ce site de micro-blogging, il a dénoncé une « justice politique » et un
« nouvel épisode d’acharnement judiciaire » contre Nicolas Sarkozy.

D’après « Le Parisien », ce serait une façon de déborder les Républicains.
Après avoir gardé le silence durant quelques heures, Carla Bruni a quant à elle dévoilé un tendre moment avec son mari.

A lire aussi  Tache de Javel sur les vêtements ? 9 astuces efficaces pour l’éliminer

Elle a aussi publié un message de remerciement du père de sa fille Giulia.

« Je veux remercier du fond du cœur tous ceux qui ont tenu à me manifester leur amitié au moment où j’ai été condamné pour avoir dépassé le plafond de mes comptes de campagne lors de la présidentielle de 2012 », écrit-il.
« Votre soutien constant, fidèle, courageux me donne la force pour poursuivre ce combat si nécessaire pour la vérité et pour la justice. Je demande simplement que le droit soit appliqué pour moi comme pour n’importe quel autre justiciable ».