Si c’est une affaire ayant trait avec sa sécurité, il n’est pas question pour Brigitte Macron de faire de concession. Aussi, elle a soulevé une polémique amère avec un visage bizarre lorsque des badauds se seraient trop approchés. Un garde du corps a montré « le crocs ».

Et la photo a été diffusée par le magazine Closer dans son numéro du 3 juillet avec Ophélie Winter en Une.

« Le service de sécurité de l’Élysée a veillé à garder la foule à distance », signale la publication en commentaire de quelques clichés.

En effet, il est vraiment question de la bourrasque avant les présidentielle de 2020.

Cependant, les clichés ont été capturés dimanche dernier à lors du second tour des municipales au Touquet, la base du couple présidentiel.

 

 

Comme l’ont relayé les auteurs de « Madame, la présidente », cet endroit n’est presque pas visité pour cause de son coût financier trop important pour les finances publiques.

« Ainsi les deux week-ends du couple au Touquet pour voter aux législatives – ils sont toujours inscrits sur les listes électorales du Pas-de-Calais – ont-ils coûté 75 000 euros », est-il indiqué. Si bien que le président ne vient quasiment plus. Son épouse, en revanche, s’y échappe dès qu’elle le peut afin de prendre du recul, retrouver sa famille et le mirage d’une vie normale ».