Depuis l’élection présidentielle, Brigitte Macron est très épanouie dans ses fonctions en tant que première dame.

Mais, la seule chose qui la rend triste c’est le fait de ne pas avoir une confidente à qui se livrer. Ca aurait pu être sa belle-mère, mais malheureusement elle ne vient que très rarement à l’Élysée.

Cette histoire a été évoqué dans l’ouvrage titré « Madame, la présidente », signé Ava Djamshidi et Nathalie Schuck, (édition Plon) .

« Brigitte Macron aurait souhaité avoir des amis sur qui compter, mais malheureusement elle doit se méfier des gens.» révèle un extrait de l’ouvrage.

Depuis que son époux est devenu président, l’ex professeur de français a du laisser tomber ses diners mondains et ses superbes tables qu’elle aimait tant faire.

Apparemment, la jolie blonde refuserait plusieurs invitations et serait très méfiante lorsqu’il s’agit de faire de nouvelles connaissances car elle craint que toute chose dite ou faite pour être utiliser contre elle et son mari.

La seule personne qui aurait pu être sa confidente est sa belle-mère, Françoise Noguès
« Quand ma belle-mère nous rends visite, on parle de traitements, et de nouveaux protocoles » confie la première dame.