Bien qu’en couple depuis une décennie et demie avec Emmanuel Macron, Brigitte Macron aurait fait une petite indication à son ex-mari, un banquier, le père de ses trois enfants. Cependant, elle ne regrette pas leur séparation.

Cette histoire de l’ex-mari de la première dame, à l’époque ça avait fait déjà l’objet d’un questionnement dans les colonnes du Figaro, qui a relayait les confidences de la journaliste Sylvie Bommel, auteure de l’ouvrage « Il venait d’avoir dix-sept ans ».

Alors, André Auzière, son ex-mari est « invariablement décrit comme un homme gentil, discret, voire effacé ».

« Oui, je me suis beaucoup interrogée sur lui, sur ce qu’il pouvait ressentir quand Emmanuel Macron parle de « ses » enfants (en fait, les trois enfants du couple Auzière, NDLR), de « ses » petits-enfants », se demande la journaliste.

cependant, elle était allée en profondeur dans ses analyses, en précisant que le chef de l’État n’était pas très serein dans sa propre famille.

Et la décision aurait alors été précise de s’emparer de celle de son prétendu rival.

« Celle de Brigitte, c’est sa famille par substitution », a-t-elle commenté.

En tout cas, Brigitte Macron ne semble pas regretter son passé, a-t-elle dévoilé lors d’un entretien accordé à « France 2 ». Une indication à son ex-mari.

« Le passé, c’est constitutif de ce que nous sommes. Ça dit quelque chose de nous, même si c’est quelque chose qui ne nous plaît pas », a-t-elle révélé. Il est là, donc on doit accepter l’Histoire. C’est très important de ne pas renier l’Histoire, de pas renier notre culture. Nous ne sommes que la somme de nos actes ».