Après un début d’année calamiteux, Brigitte et Emmanuel Macron se la coulent douce au fort de Brégançon situé dans le sud de la France.

En effet, la première dame de France était impatience de pouvoir prendre du repos et de profiter du cadre idyllique que propose le fort.

En effet, le confinement, son opération de la rétine, l’éloignement avec ses enfants, la crise sanitaire et économique ont été autant de problèmes qu’à dû gérer le couple présidentiel, qui rêve à une seule chose : se détendre. En effet, le président de la république est conscient que la rentrée sera compliquée. Mais pour l’instant, la détente est l’idéal qui rythme les journées d’Emmanuel Macron et de sa femme.

En fait, le magazine people « Voici » a nouvellement réservé un dossier sur le couple présidentiel. Alors, la publication a partagé des photos du chef de l’État s’adonnant au jet ski, en compagnie de Brigitte et de ses deux belles-filles. Toute la petite famille avait l’air ravie et elle se trouvait sur l’île de Porquerolles.

« Il avait l’air heureux. Il a même fait de superbes dérapages et arrosé ses gardes du corps les uns après les autres », a déclaré un témoin. Néanmoins, les cybernautes n’ont pas mâché leurs mots à l’encontre du chef de l’État et parlent d’un manque de respect envers l’environnement.

« L’avion ce n’est pas bien (si moins de 2h1/2 de train) mais le jet-ski c’est top ! (Pas d’utilité or son plaisir perso, conso essence, émet CO2, agresse l’environnement sous-marin et côtier. Macron et sa morale écolo bidon », on pouvait lire sur la toile.

Par ailleurs, même si Emmanuel Macron profite bien de ses vacances estivales, du moins il est toujours branché aux problèmes auxquels fait face la France. D’ailleurs, il en a profité pour tenir une réunion en Visio conférence avec ses ministres afin d’évaluer la situation sur la Covid-19, qui a sévèrement frappé le pays.

« J’ai réuni ce matin un Conseil de défense pour faire le point sur l’évolution de la situation sanitaire. L’épidémie ne prend pas de vacances : la vigilance et le respect des gestes barrières restent indispensables. Restez prudents », écrivait-il sur Tweeter où il est très présent.