Après avoir perdu l’année passée son premier époux, André-Louis Auzière, Brigitte Macron aurait aussi été aux prises avec le décès de son ex-belle-mère au même moment. En effet, il est question ici de la grand-mère de ses gosses.

En effet, cette confidence est relayée par le magazine « Closer », qui rappelle sur la mort du premier mari de la première dame, dévoilée par le magazine « Paris Match ».

En fait, ce cruel décès a été affirmée par Tiphaine Auzière, la fille cadette de Brigitte Macron.

Alors, elle souligne que son feu père a été inhumé le 24 décembre dernier dans l’intimité totale.

Et selon Closer cette fois-ci, l’ex-belle-mère de Brigitte Macron, Renée Costes, est aussi disparue en 2019.

Par ailleurs, depuis sa rupture avec Brigitte Macron, André-Louis Auzière avait développé l’anonymat le plus complet, évoque cette fois-ci Maëlle Brun, mentionné par « Closer ».

« Lorsque son mari apprend la vérité, sa réaction est évidemment violente », a déclaré la journaliste. Se faire remplacer par un camarade de classe de sa fille, par un ado qu’il a souvent reçu chez lui, voilà une blessure difficile à panser. Et le banquier – peu sentimental, selon tous les témoignages recueillis – ne tergiverse pas. Il part ».