Une certitude, il ne faut pas trop blesser le président de la république qui n’hésiterait pas à être menaçant, de quoi rendre Brigitte Macron très fière. Il est hors de question de capituler !

Et le magazine « Le Point » le corrobore dans sa dernière parution, où une anecdote datant du séjour du présidentiel à Fort Brégançon est racontée.

En effet, le chef de l’État n’aurait pas tardé à blâmer le chef de la sécurité de l’Élysée, le général Benoît Ferrand, qui l’avait suivi dans le Var tandis qu’il lui aurait exigé l’attendre à Paris pour « garder la maison ».

En fait, le mari de Brigitte Macron lui aurait intimé l’ordre de retourner immédiatement à Paris.

Quelques jours avant, Emmanuel Macron avait perdu sa maîtrise face à une journaliste du Figaro, qui avait colporté un échange qui devait rester secret, au risque de créer un dérapage diplomatique au Liban.

Par ailleurs, il a qualifié sn attitude d’irresponsable pour la France, « irresponsable pour les intéressés ici, et grave d’un point de vue déontologique »,

« Mais je vous parle avec franchise. Ce que vous avez fait est grave, non professionnel et mesquin ».