Quand il s’agit de la femme du président de la république, Brigitte Macron, les allégations sont si nombreuses, que cela donne le vertige. Dernièrement, la première dame de France a été confrontée à un gros scandale dont elle se serait bien passée. En fait, l’épouse de chef de l’État aurait un train de vie très somptueuse.

En effet, le magazine people « Secret » a réservé un dossier complet sur l’ex professeure de français et donne des nouvelles très terrifiantes. En effet, l’heureuse maman de trois enfants, aurait tendance à dilapider l’argent. Depuis l’arrivée au pouvoir, d’Emmanuel Macron, son train de vie aurait considérablement changé. En effet, elle pèterait plus facilement les plombs sur des choses dont elle n’avait pas les moyens auparavant.

En plus, le couple présidentiel aurait fait le choix d’effectuer des travaux d’un montant exorbitant pour la réfection du bureau d’apparat de l’Élysée ; où les visiteurs les plus puissants du monde ont déjà foulé les pieds. Alors, cela a quand même coûté la petite somme de 930 000 euros.

À en croire nos confrères du Parisien, 15000 feuilles d’or ont été utilisées dans cette pièce unique. Des goûts de luxe qui sont capables d’heurter le contribuable français en ce temps de crise économique inédite. En plus, Emmanuel et Brigitte Macron ont aussi décidé d’effectuer des travaux de rénovation dans le Jardin d’Hiver.

Surtout que ces travaux pharamineux ont aussi coûté beaucoup d’argents. En effet, la facture est vraiment élevée avec plus de 500 000 euros de frais engendrés. Ainsi la salle des fêtes de l’Élysée a été rénovée « C’est une intervention chirurgicale qui va avoir un effet énorme », a déclaré Isabelle Stanislas, responsable de cette opération par le Mobilier national.

Par ailleurs, le « devis de 500.000 € pour changer moquette, rideaux et tentures, a semblé un poil lourd dans le contexte social, avec une Brigitte Macron en grande ordonnatrice du chantier… le timing avait tout pour donner une impression de déconnexion dont les réseaux sociaux comme les médias traditionnels allaient s’emparer », a relaté le magazine people Closer.

Néanmoins, le couple présidentiel financerait lui-même ses courses alimentaires, ainsi que la taxe d’habitation de leur logement de fonction.« Combien de trucs elle a acheté sur ses économies personnels ! Des fois, je lui dis : “Mais pourquoi c’est toi qui paies, Brigitte ?” Elle me répond : “On ne veut pas d’histoires” », d’après une source mentionnée par la publication France Dimanche.