Brigitte macron, n’a pas bien débuté l’année 2020. En effet, avec la crise sanitaire qui a sévit sévèrement le pays, la femme du président de la république a failli tomber dans la dépression.

En effet, la séparation avec ses enfants et ses petits enfants a eu des dégâts sur son mental…

En effet, quelques jours après la fin du confinement, l’ex professeure de français a perdu son pote avec qui elle était très proche. En effet, il fut l’un des premiers à savoir que son mari, Emmanuel Macron allait être candidat aux élections présidentielles. Son décès a vraiment ruiné la mère de trois enfants, qui a eu beaucoup de peine à sortir la tête de l’eau.

Alors, au mois de Juin, la femme du chef de l’Etat n’a pas été chanteuse car elle a subi une opération de la rétine qui devait avoir normalement lieu en mars dernier. Mais, à cause de la covid-19, l’opération avait été repoussée (…). Car à ladite époque les hôpitaux étaient bondés par les patients infectés par les covid-19 et avait décidé de reporter toutes les opérations non urgentes.

Il faut dire que la série noire continue pour l’heureuse maman de trois enfants qui doit composer avec l’hospitalisation de son fils. En effet, le magazine people France Dimanche a réservé un dossier sur la première dame de France et donne des nouvelles angoissantes. En effet, l’épouse d’Emmanuel Macron serait angoissée à l’idée de perdre son fils. En effet, celui-ci est actuellement aux urgences suite à un grave ennuis de santé.

Néanmoins, à l’intérieur du journal, on apprend c’est une histoire exhumée par la publication, car l’hospitalisation de son fils Sébastien s’est déroulée alors Brigitte Macron avait juste 21 ans.

Dernièrement, elle a accepté de parler de cette triste épreuve durant une entrevue livrée à nos confrères de « Elle ».

« J’avais peur de ne pas savoir, peur qu’il ne lui arrive quelques chose » a livré Brigitte Macron. En effet, elle savait que quelque chose n’allait pas bien, pourtant à ce temps-là, les médecins n’avaient rien trouvé. « Cet enfant n’a rien, vous lui transmettez vos angoisses », lui avait lâché un énième médecin qu’elle avait rencontré afin de soigner son fils. Finalement, elle a trouvé le médecin qui a fait le bon diagnostic et a sauvé la vie de Sébastien.