La guerre entre Brad Pitt et Angelina Jolie prendrait des proportions inattendues, et leur conflit, en plus de la garde de leurs enfants, porterait désormais sur l’avenir de leur domaine varois, le Château Miraval.

D’après le magazine In Touch, l’acteur hollywoodien aurait déposé une plainte contre son ex-femme qu’il accuserait de l’avoir exclu d’une vente potentielle.

Angelina Jolie aurait en effet tenté de vendre ses actions à profit, sans l’avoir consulté au préalable. Si cette vente a été finalisée cela aurait permis à l’actrice de renflouer son compte en banque avec des profits considérables dont le montant serait estimé à 164 millions d’euros.

A lire aussi  M. Pokora, couple fragilisé avec Christina Milian, sous le choc après une brutale disparition (photo)

« Nouvel, la société Nouvel d’Angelina » ne défendrait pas les intérêts de la société Quimicum, propriétaire du vignoble situé à Correns, dans le sud de la France.

« Il convient de mentionner que, depuis quatre ans, Nouvel n’a pas agi dans le meilleur intérêt de Quimicum en retardant systématiquement l’approbation des comptes annuels et le renouvellement du directeur », a déploré un avocat de l’acteur.

D’après In Touch, Brad Pitt aurait même déposé une plainte contre Angelina au Luxembourg le 21 septembre – deux mois après avoir été informé que l’héroïne de Maléfique avait tenté de vendre ses parts.