Si Bernard Tapie garde le silence ces derniers temps, ce ne serait pas pour rien. Un silence qui ne serait pas de bon augure.

Le magazine Closer en dit un peu plus sur l’état actuel de l’homme d’affaires de 78 ans, qui a souffert le martyre au début de l’année, comme il le confiait lors d’un entretien accordé à LCI.

« J’ai été pendant un mois à souffrir le martyre du matin au soir, à
ne pas pouvoir me lever, manger. Vous vous battez contre cette volonté d’y
mettre un terme », avait-il raconté. Il serait épuisé l’odieuse agression dont il a été victime dans sa maison de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne).

Il n’en pouvait de ne pas pouvoir choisir l’heure de sa mort. Il se mobilisait pour l’euthanasie.

A lire aussi  Nolwenn Leroy, révélation sur sa belle histoire secrète avec Christophe

« Faut arrêter de nous faire chi*r à vouloir nous faire vivre comme eux l’ont décidé.[…] Est-ce que moi je vais m’occuper de la manière dont va mourir tel ou tel ministre?? Chacun a sa mort.[…] Exister, ce n’est pas utile. Vivre, c’est utile », avait-il déclaré.

Et le 21 septembre, sa fille Sophie Tapie inquiétait sur son état le 21 septembre dernier.

« Il va comme quelqu’un atteint d’un cancer en stade 4. Il ne peut pas
aller bien. C’est toujours compliqué, mais il faut avancer. On le fait pour lui aussi”, expliquait-elle sur le plateau de BFMTV.

Depuis de longues semaines, Bernard Tapie, lui, « ne s’exprime plus ».
« Et ce silence qui ne lui ressemble pas n’est pas de bon augure ».